La connaissance et la préservation des zones humides

Les zones humides comme les cours d’eau, ont subies de nombreuses dégradations ces dernières décennies (remblaiement, drainage…). Elles ont pourtant un rôle très important dans la gestion de l’eau dans le Territoire de Belfort.

Pour bien comprendre les services rendus par ces espaces souvent considérés comme insalubres, on les compare souvent à des éponges. Elles absorbent l’eau en excès lors des fortes précipitations que peut connaitre le département et réduisent ainsi l’impact des inondations. Lors de sécheresses sévères, elles restituent progressivement l’eau emmagasinée vers les cours d’eau, protégeant la faune aquatique des assecs. Elles contribuent également à recharger en eau les nappes souterraines utilisées pour la production d’eau potable.

La connaissance de ces milieux est primordiale pour pouvoir ensuite engager des actions de protection et de mise en valeur des zones humides. Elle permet aussi de concevoir des projets de restauration des zones les plus dégradées afin de leur rendre leur fonctionnalité.

Le Département, avec l’appui de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, a engagé un travail d’inventaire des zones humides sur le Territoire de Belfort.

Depuis 2015, une cartographie des secteurs prédisposés à la présence de zones humides est disponible. Les surfaces concernées sont importantes puisque 26% des espaces non bâtis du département sont prédisposés à la présence de zones humides. Les services du département travaillent actuellement au diagnostic de ces secteurs pré-identifiés afin de confirmer leur caractère humide.