La redynamisation du Sud Territoire

La requalification des zones d’activités

Le Conseil général s'est engagé, aux côtés de la Communauté de communes du Sud Territoire, dans un processus global de requalification des principales zones d'activité industrielles. Plusieurs opérations destinées à soutenir l'économie locale ont déjà bénéficié du soutien du Département, telle que la création de la zone d'activités des Grands Sillons à Grandvillars ou encore la ZAC des Chauffours à Delle.

Afin de poursuivre le développement économique du Sud Territoire, le Conseil général du Territoire de Belfort et la Communauté de communes du Sud Territoire (CCST) ont décidé de créer une nouvelle société patrimoniale locale, chargée de la mise en œuvre des projets de requalification industrielle. Ce nouvel outil économique, baptisé « SEM Sud Développement», pourra ainsi porter les programmes d'investissements dans les zones d'activités concernées.

Le site des Usines à Delle

Le site des Usines à Delle est aujourd'hui réhabilité grâce à l'investissement du Conseil général dans un projet porté par la Communauté de communes Sud Territoire. L'entreprise Lisi Automotive a pu y étendre son activité avec la mise en service en 2011, d'un nouvel élément industriel représentant plus de 8 000 m2 de bâtiments et une centaine d'emplois. Il regroupe sur une même plateforme les activités de contrôle, de tri et conditionnement, de stockage et d'expédition des sites de production de Delle et de Dasle (25). 

Site logistique de Lisi à Delle

Le nouveau bâtiment implanté sur le site des Usines à Delle répond à des exigences importantes en matière d'environnement, de sécurité, de performance et d'accessibilité des lieux aux personnes à mobilité réduite et de maitrise des risques du travail.

 

Le site des Forges à Grandvillars

L'une des opérations majeures de requalification concerne le site des Forges à Grandvillars où sont installées une unité de la société Lisi Automotive, spécialisée dans le traitement du métal et l'entreprise Sélectarc qui produit des électrodes destinées à la soudure.

Datant du XVIIe siècle, la zone industrielle des Forges à Grandvillars est le plus ancien site métallurgique de France. L'activité de ces deux grands groupes industriels, historiquement ancrés dans le Sud Territoire, connaît une croissance importante. La restructuration des Forges va ainsi conforter leur implantation tout en permettant leur développement, grâce à une offre immobilière adaptée. Une étude menée par le cabinet d'architecture Reichen et Robert et associés le bureau d'études Jacquet a ainsi permis de mettre en adéquation les besoins des entreprises avec le projet de restructuration.

 

Projet de nouveau bâtiment à Grandvillars

Le programme des travaux prévoit la destruction de certains bâtiments obsolètes et inoccupés, la réhabilitation de locaux et la construction de nouveaux bâtiments. Les investissements porteront également sur les extérieurs (aménagements urbains) ainsi que sur les services offerts aux salariés (réseau de bus, internet sans fil, etc.).