RN19

La future RN 19 assurera la liaison entre l'Ile de France et la Suisse

L'itinéraire reliant l'autoroute A31 (Langres) à la frontière suisse (Delle) devrait être totalement aménagé en route express à 2x2 voies d'ici une quinzaine d'années. Dans le Territoire de Belfort, après trois ans de travaux, le tronçon entre Morvillars et Delle est ouvert à la circulation depuis décembre 2005. Cette nouvelle voie d'environ 7 kilomètres permet le désenclavement du Sud du Territoire.

Routes nationnales - RN19 - territoire de Belfort
© CG90
Routes nationnales - RN19 - territoire de Belfort
Fermer
© CG90
Routes nationnales - RN19 - territoire de Belfort

Le projet RN19 consiste à aménager l'itinéraire Langres-Delle (165 km) en route express à deux fois deux voies. Le tracé ne répondait plus aux besoins actuels du fait de son profil sinueux et de son faible niveau de sécurité.

Le nouvel axe routier se composera de la RN19, de la RD438 dans le département de la Haute-Saône et de la RN1019 dans le Territoire de Belfort. Permettant une vitesse de 110 km, il sera à la fois rapide et sécurisé.

Les enjeux

  • A l'échelle internationale, l'itinéraire permettra un passage facilité de l'Ile de France à la Suisse puisqu'il assurera la liaison entre l'autoroute A31 et l'Autoroute Tranjurane A16.
  • A l'échelle nationale, la section comprise entre Langres et Sevenans offrira un nouvel itinéraire entre la région parisienne et le Rhin Supérieur, en alternative à l'utilisation des autoroutes A6 et A36.
  • A l'échelle locale, la nouvelle RN19 permet le contournement de l'agglomération belfortaine pour le trafic de transit, facilite la desserte du Sud du Territoire de Belfort et permet l'accès à de grands équipements telle que la gare TGV.

Dans le Territoire de Belfort, d’importants chantiers ont été programmés :

  • La section Morvillars-Delle est ouverte à la circulation depuis le 7 décembre 2005. Trois échangeurs permettent de relier la nouvelle voie au réseau de routes existant :
  • avec l’ancienne RN 19, par un giratoire à Morvillars
  • avec la RD 463 pour desservir Delle et Fêche-l’Eglise
  • avec la RD 26 par le giratoire du Technoparc de Delle pour desservir la plateforme douanière (pas encore réalisée)

D’importants ouvrages d’arts ont été réalisés sur cette section, dont le viaduc de l’Allaine, un pont de 317 mètres de long assurant le franchissement de la vallée.

La continuité de ce chantier sera assurée du côté Suisse avec la construction de la plateforme douanière de Boncourt-Delle terminée en 2007 et sa liaison avec l’autoroute A16 suisse appelée Transjurane à l’horizon 2016.

  • L’opération de mise en sécurité de la section comprise entre la Haute-Saône et le diffuseur d’Argiésans est également terminée. L’échangeur de Banvillars situé entre Brevilliers et Argiésans est aujourd’hui ouvert à la circulation.
  • La mise à 2x2 voies et le déplacement d'une partie de la section Sevenans-Fougerais. L'actuelle RN1019 croisant la ligne du TGV , l'opération consistait à permettre le franchissement.
  • La mise à 2x3 voies de l'autoroute A36 s'accompagne d'une refonte de l'échangeur de Sevenans. Cette opération devrait renforcer la sécurité et favoriser la fluidité du trafic à ce niveau.

Le budget

Coût total du projet estimé à 1015 millions d'euros dont une majorité financée par l'Etat (75%).
Coût des travaux à réaliser sur le Territoire de Belfort : 264 millions d'euros pour le contrat de plan 2000-2006 répartis entre :

  • l'Etat (75%),
  • la région Franche-Comté (12,5%)
  • le Conseil général du Territoire de Belfort (12,5%).