La viabilité hivernale

Assurer la sécurité des usagers sur route glissante

Le Département du Territoire de Belfort assure, à partir de ses 4 Centres d'Exploitation Routiers (CER), la viabilité hivernale sur les routes départementales y compris en agglomération (sauf exceptions liées aux compétences des communes, explicitées dans "La spécificité des communes").

Les circuits d'intervention

En cas d'événement climatique comme de la neige ou du verglas, 14 circuits d'intervention, dont 13 "en plaine",  sont prévus dans le département.

Ils sont répartis comme suit :

  • CER de Belfort : 118 km (3 circuits) ;
  • CER de Delle : 155 km (4 circuits) ;
  • CER de Giromagny : 124 km (3 circuits de plaine plus 1 circuit Ballon d'Alsace renforcé le cas échéant par 1 ou 2 fraises lors de fortes chutes de neige) ;
  • CER de Rougemont/Fontaine : 138 km (3 circuits).

Veuillez patienter quelques instants pour visualiser la carte des interventions de viabilité hivernale sur le réseau routier départemental.

Légende

 tracé gris pas de traitement en cours.
   traitement différé.
 Réseau sous la surveillance des patrouilleurs car un événement climatique est annoncé (neige, verglas,...)
 tracé orange traitement en cours.
 traitement terminé ; attention en période hivernale restez prudents et adaptez votre vitesse en fonction des conditions météorologiques.
 traitement terminé mais la route est enneigée et/ou verglacée (à l'issue de l'intervention).
tracé rouge route fermée.

 

Plus de 530 km de routes à traiter pour la viabilité hivernale

En limites départementales, les circuits sont adaptés en relation avec les départements du Haut- Rhin, du Doubs et de la Haute-Saône. Par ailleurs, compte tenu des interventions effectuées par les communes de Belfort, Delle et Beaucourt à l'intérieur de leur agglomération, la direction des routes du Département intervient donc sur 535 km répartis entre les quatre centres d'exploitation routiers (CER) qui gèrent en régie les 14 circuits d'intervention. (cf. carte à télécharger ci-dessous).

La période d'astreinte en service hivernal 

Le plan de viabilité hivernale s'appuie sur des astreintes de personnels et la mise à disposition de moyens techniques lors de la période hivernale.

Le service hivernal démarrera le 14 novembre 2016 et s'achèvera le 20 mars 2017 pour tous les centres d'exploitation routiers.

Pour le CER de Giromagny, une astreinte allégée complémentaire est mise en place une semaine avant le démarrage de la campagne eu égard à la spécificité du massif du Ballon d'Alsace. Il en sera de même du 20 mars au 10 avril 2017.
En dehors de ces périodes et en cas de situation exceptionnelle, des moyens pourraient néanmoins être mobilisés.

Le dispositif d'astreinte en période hivernale fonctionne 24h/24 et 7 jours sur 7, à l'exception de la montée du Ballon d'Alsace (interventions de 5h00 à 19h00, 7 jours sur 7).

 

Des patrouilleurs surveillent le réseau 

Lorsque les prévisions météorologiques prévoient des événements climatiques, le responsable d'astreinte mobilise deux patrouilleurs afin de surveiller le réseau et d'effectuer des relevés réguliers pour voir l'état et la température des routes notamment en prévision de verglas mais aussi vérifier qu'il n'y est pas de micro événement comme des chutes de neige très localisées. Ils effectuent chacun une boucle de 80 km environ au nord et au sud du département.

 

La mobilisation en cas d'événement climatique 

Lorsque l’événement climatique survient (neige, verglas, ...), le responsable d’intervention mobilise les chauffeurs d’astreinte de son centre et leur précise les consignes de traitement. L’assistant et les deux patrouilleurs assurent la mobilisation des chauffeurs de leurs centres respectifs puis rendent compte au responsable du déroulement des interventions.

Le fonctionnement d'un circuit de déneigement

Hormis le circuit spécifique du Ballon d'Alsace, chacun des 13 circuits "de plaine" est divisé en deux boucles. Leur tracé a été défini en tenant compte de l'importance des axes (trafic) et des contraintes particulières comme par exemple les activités économiques ou les transports en commun : la première boucle (« 1er tour ») de chaque circuit couvre le réseau dit structurant, la seconde (« 2e tour ») couvre le réseau à moindre trafic. Ces circuits ne sont pas circulaires mais établis en étoile afin de rayonner autour des centres d'exploitation routiers et de pouvoir régulièrement revenir au CER pour par exemple recharger le sel. Les engins du service hivernal parcourent en moyenne 90 km pour chacun des circuits "de plaine".

Une hiérarchisation des interventions

Lors de chutes de neige exceptionnelles dans tout le département, la chaussée ne peut pas être dégagée et maintenue « au noir » sur l'ensemble du réseau simultanément. Le service maintient alors une condition minimale de circulation en hiérarchisant les axes prioritaires.

Les boucles de « 1er tour » et de « 2e tour »(cf. carte à télécharger ci-dessous)constituent ainsi une base de cheminement. Les responsables d'intervention peuvent adapter ces circuits en fonction des conditions atmosphériques, des informations apportées par les patrouilleurs ou les chauffeurs et de la disponibilité du matériel.

15 km de routes à traitement différé

Afin de concentrer les moyens sur le reste du réseau, 15 Km de routes départementales peu circulées et sans habitations riveraines(cf. carte à télécharger ci-dessous)sont exclus des circuits de déneigement. Ces tronçons seront toutefois déneigés lorsque les autres routes auront retrouvé un aspect normal. Des panneaux de signalisation spécifiques avertiront les automobilistes.

La spécificité du Ballon d'Alsace

Le secteur du Ballon d'Alsace (RD 59, RD 465 et RD 466) nécessite un traitement spécifique. En effet, l'utilisation du sel est interdite par arrêté préfectoral pris, en application des Codes de la santé publique et de l'Environnement, pour la protection des captages d'eau potable. Ainsi, l'utilisation du sel est totalement proscrite et la chaussée est seulement raclée et gravillonnée. Aucune intervention n'est prévue de nuit sauf nécessité due à la protection des personnes ou des biens.

En période hivernale, les automobilistes qui veulent rejoindre les zones touristiques du Ballon d'Alsace ont l'obligation de doter leur véhicule d'équipements spéciaux comme des chaines. L'absence d'équipements étant susceptible de mettre en jeu la sécurité des automobilistes ou d'entraîner des blocages de circulation, des contrôles réguliers sont réalisés par les forces de l'ordre.

 

La durée de traitement d'un circuit 

La durée de traitement de chacune des deux boucles qui constitue un circuit "en plaine" varie entre deux heures et deux heures et demie car elle dépend de l'intensité du trafic routier rencontré. Ainsi, par exemple, s'il neige toute la nuit jusqu'à 5h du matin, à 7h30 le réseau principal est dégagé (fin de la 1ere boucle) et les opérations de déneigement débutent sur le réseau secondaire. Ce dernier aura été traité aux alentours de 9h30 et s'il continue de neiger les opérations se poursuivront sur le réseau principal.

 

Les autres gestionnaires de réseau

  • la direction interdépartementale des routes de l'Est (DIR Est), service de l'Etat, gère la RN1019, soit 21 km dans notre département;

  • la société APRR (Autoroutes Paris Rhin-Rhône) traite l'autoroute A36 soit 24 km dans la traversée du département ;

  • chaque commune du département assure la viabilité de son propre réseau (voirie communale).

  • les communautés de communes, pour celles qui disposent de voiries d'intérêt communautaire.

 

La spécificité des communes

Chaque commune du Territoire de Belfort est réglementairement tenue d'assurer la viabilité hivernale des routes ouvertes à la circulation publique (y compris départementales) situées à l'intérieur de sa zone agglomérée en application de l'article L 2212-2 du code général des collectivités territoriales. Par usage, les centres d'exploitation routiers continuent néanmoins de déneiger les routes départementales dans la traversée des communes lors de la réalisation des différents circuits départementaux alors qu'ils ne sont pas tenus de le faire. Les villes de Belfort, Delle et Beaucourt assurent toutefois tout ou partie du déneigement des routes départementales en agglomération (cf. carte à télécharger ci-dessous).

Documents à télécharger