Expositions et ouvrages

Le hall de l'Hôtel du Département et d'autres lieux publics accueillent régulièrement des expositions proposées par les Archives départementales du Territoire de Belfort. Le service édite également des ouvrages et catalogues d'exposition. 

Exposition des Archives départementales dans le hall de l'Hôtel du Département
© CG90
Exposition des Archives départementales dans le hall de l'Hôtel du Département
Fermer
© CG90
Exposition des Archives départementales dans le hall de l'Hôtel du Département

Les expositions et catalogues

  • Le territoire de Belfort au temps des Mazarin

Cette exposition abordera l’histoire du comté de Belfort et de la seigneurie de Delle aux XVIIe et XVIIIe siècles, alors sous la tutelle des seigneurs Mazarin et des représentants du roi de France. Elle s’appuiera sur des documents conservés par les Archives départementales du Territoire de Belfort, les Archives du Palais Princier de Monaco, la Bibliothèque et les Archives de Belfort ainsi que les Musées de la Ville de Belfort.

Exposition visible du 7 juin au 26 août 2016 à l'Hôtel du Département Place de la Révolution française à Belfort. du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h45 à 17h30.

 
 

Exposition : « Boire et manger : une histoire de l’alimentation dans le Territoire de Belfort»

 L’exposition proposée par les Archives départementales s’appuie sur une sélection de documents iconographiques issue des archives publiques et d’entreprises du Territoire de Belfort. Elle retrace du 18e siècle à nos jours l’histoire de la production agricole, celle des circuits de transformation et de distribution agroalimentaires ainsi que les usages et modes de consommation en matière d’alimentation  sur le Territoire de Belfort.  L’exposition s’inscrit également sous le label « Bien manger dans le Territoire de Belfort », cycle pluriannuel dédié à l’alimentation et mis en œuvre par le Département.

Du 5 juin au 15 juillet 2015 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30. hall de l’Hôtel du Département. Entrée libre

  • 1914-1918 : le Territoire dans la Grande guerre

L’exposition proposée par les Archives départementales aborde aussi bien les événements militaires, les conséquences de la guerre sur la population que la portée politique du conflit. Plus de 1 500 jours de guerre entre le 3 août 1914 et le 11 novembre 1918. 70 000 soldats de tous horizons venus participer à la mise en défense de Belfort, 20 000 Terrifortains partis combattre sur le front d’Alsace, 3 300 morts pour la France dans le département. Ces chiffres témoignent de l’impact majeur de la Grande Guerre dans ce territoire né de la défaite de 1871.

Exposition du 5 au 30 décembre 2016 dans le hall de l’Hôtel du Département. du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30 

 

  • Territoire de Belfort - Burkina Faso : du temps de l'aide humanitaire à la coopération décentralisée, 30 ans d'aventure humaine

Présentée du 29 avril au 2 mai 2013 pour les 30 ans de coopération entre le Burkina Faso et le Territoire de Belfort, cette exposition retrace l'ensemble des actions que mènent les collectivités et les associations du Territoire de Belfort avec leurs partenaires burkinabè, en particulier les acteurs locaux opérant à Tanghin-Dassouri et Komki-Ipala.

Les nombreux panneaux et photographies montrent ce qui a déjà été mis en œuvre pour améliorer concrètement le quotidien des habitants de Tanghin-Dassouri et Komki-Ipala, afin notamment de leur permettre de vivre et de travailler dans leur pays.

Initiée par des communes du département, des comités de jumelage et des associations de solidarité, cette coopération avec le Burkina Faso a progressivement reçu le soutien du Conseil général, de la Ville de Belfort, de la Communauté d'agglomération belfortaine et d'autres communes et communautés de communes associées.

 
  • Au fil de la Savoureuse, il y a un siècle

« Au fil de la Savoureuse, il y a un siècle »  est une exposition de plein air, présentée le long de la piste cyclable de Valdoie à Danjoutin du 22 juin au 31 août 2012. Dans le cadre de « 2012, Année de l'eau dans le Territoire de Belfort », les Archives départementales ont souhaité mettre en valeur un fonds photographique datant du début du XXe siècle.

À travers 19 clichés anciens, replacés à l'endroit de leur prise de vue, cette exposition montre combien la Savoureuse et ses rives ont été modifiées par l'aménagement humain au cours du siècle écoulé.

 

  • Hommage aux poilus d'Orient

Exposition photographique présentée  dans le hall de l'Hôtel du Département du 27 octobre au 28 novembre 2008.

A l'occasion du 90e anniversaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale, les Archives départementales du Territoire de Belfort ont rendu hommage aux soldats qui ont participé aux combats dans la péninsule des Balkans.

Une exposition s'est tenue dans le hall de l'Hôtel du Département et une partie des photographies était exposée sur les grilles du jardin de la préfecture le long du boulevard Carnot à Belfort.

 A travers cet hommage, le public a pu suivre l'histoire de ces poilus d'Orient envoyés à Salonique pour appuyer les armées serbes contre les Allemands et les Bulgares de 1915 à 1918. En effet, de nombreux Belfortains engagés dans les 235e et 371e régiments d'infanterie ont été envoyés sur ce front. 140 d'entre eux sont morts pour la France.
Leur parcours est illustré d'une soixantaine de photographies inédites rapportées par Pierre Jaminet (1887-1945), officier d'artillerie qui s'est installé à Lachapelle-sous-Rougemont après la guerre.

 

  • L'eau dans le Territoire de Belfort

Exposition présentée dans le hall de l'Hôtel du Département du 23 janvier au 2 mars 2012

En 2012, Année de l'eau dans le Territoire de Belfort*, les Archives départementales consacrent leur grande exposition annuelle à cette thématique. Ce sujet si vaste sera abordé sous deux angles successifs :

> Du 23 janvier au 10 février, ce sont l'usage et les rapports quotidiens entretenus par l'Homme avec l'eau qui seront présentés, à travers la problématique de l'approvisionnement en eau potable, des loisirs, des dangers et contraintes des cours d'eau.

> Du 13 février au 2 mars, c'est la force économique de l'eau qui sera exposée à travers sa puissance motrice, l'utilisation des étangs et l'irrigation, tout en soulignant la réflexion déjà ancienne concernant la pollution des cours d'eau et leur entretien.

Le visiteur pourra découvrir des plans, gravures, rapports d'enquête, photographies anciennes, qui démontrent que bien des problématiques actuelles (inondation, approvisionnement suffisant en eau potable, partage de la ressource entre industrie, agriculture et besoin domestique, pollution des cours d'eau et disparition de la faune aquatique) sont des sujets qui font débat depuis la fin du XIXe siècle, voire plus anciennement encore si l'on s'en réfère à la rectification de cours d'eau envisagée dès le XVIIIe siècle.

 
*Cette exposition s'inscrit dans le cadre de « 2012, Année de l'eau dans le Territoire de Belfort », grand événement organisé par le Conseil général pour sensibiliser aux enjeux liés à cet élément naturel précieux.

 

  • Sur la piste de ses ancêtres

 

Cette exposition met en valeur des documents originaux du XVIe siècle à nos jours : registres d'état-civil, contrat de mariage, inventaire après décès, contrat d'apprentissage, mais aussi dossiers de police ou de justice... Une douzaine de documents sont détaillés pour illustrer les renseignements qu'ils peuvent apporter pour reconstituer un arbre généalogique et une histoire familiale.

Le catalogue offre la particularité dans les dernières pages de réaliser son propre arbre généalogique. Amateurs ou novices de la généalogie pourront ainsi apprendre à exploiter les documents dont disposent les Archives départementales et découvrir ce que fut la vie autrefois dans le Territoire de Belfort.

 

  • Un Territoire de défense

Expoistion présentée dans le hall de l'Hôtel du Département Du 10 mai au 11 juin 2010.

10 siècles de présence militaire dans le Territoire de Belfort ont été exposés dans le Hall de l'Hôtel du département, un ancien bâtiment militaire (la caserne d'artillerie Vauban). Cette exposition proposée par les Archives départementales se compose d'une dizaine de panneaux et de deux vitrines. Elle retrace l'impact et l'importance de la présence militaire dans le Territoire de Belfort, un département né de la guerre perdue de 1870-1871.

 

Sur l'ensemble du Territoire, 2500 hommes de troupes étaient présents en 1700 après la conquête française, ils étaient 7500 en 1914 et sont actuellement 2300. Dans cette exposition, il ne sera pas question des guerres et de l'occupation, mais de la vie quotidienne de ces soldats, de ces officiers qui, affectés dans la Cité du Lion et le département, y ont forcément laissé leur empreinte. Le recrutement, la vie à la caserne, la vie des officiers, les manœuvres, le développement des loisirs et des commerces, la construction des forts à partir de 1875 sont les principaux thèmes abordés.

 

Cette exposition montrera aussi l'impact économique, les contraintes d'urbanisme, et le poids humain de la présence de garnisons et des fortifications sur la ville et plus largement le département.

 

  • 130 ans de protection sociale dans le département

Exposition présentée dans le hall de l'Hôtel du Département du 6 septembre au 1er octobre 2010

De la charité chrétienne à la protection publique, l'exposition reprend les grandes étapes de son évolution.
6 panneaux reprennent l'histoire générale et locale de la protection sociale, évoquant la protection apportée par les familles patronales jusqu'à la fin du XIXème siècle, avant que l'Etat ne s'engage peu à peu, à partir de 1893, dans la prise en charge des risques de pertes de revenus pour les travailleurs malades ou âgés. C'est aussi l'Etat qui progressivement va venir en aide aux femmes enceintes, aux enfants abandonnés et aux vieillards indigents. Systèmes de retraites, revenus de substitution, sociétés de secours mutuels puis sécurité sociale sont mis en place au fil des ans afin que les plus modestes ne tombent pas dans « l'indigence » selon le terme employé à l'époque.
Les deux derniers panneaux sont consacrés plus spécifiquement au rôle et à l'action du Conseil général du Territoire de Belfort, principal acteur de l'action sociale depuis les lois de décentralisation. Le Territoire de Belfort est particulièrement novateur dans ce domaine avec notamment l'expérimentation dès 1983 du Revenu minimum d'insertion (RMI) avant même que la loi française ne l'installe en 1988 ou plus récemment celle du Contrat départemental d'accès à l'emploi (CDAE).

 

  • D'ici et d'ailleurs, une histoire de l'immigration dans le Territoire de Belfort

En avril et septembre 2008, les Archives départementales ont présenté à la bibliothèque municipale des 4 As et à la mairie d'Offemont une exposition retraçant l'histoire de l'immigration dans le Territoire de Belfort du XVIe siècle à nos jours.

Certains documents originaux reproduits sur les panneaux et dans le catalogue ont été présentés à la Cité nationale d'histoire de l'immigration à Paris du 16 décembre 2008 au 15 avril 2009 dans le cadre de l'exposition "étrangers/Fremder en France et en Allemagne du XIXe siècle à nos jours".

Exposition itinérante, "D'ici et d'ailleurs" peut être empruntée par les collectivités, mairies, centre socioculturels...

Les ouvrages édités par les Archives départementales

 

  • Un Belfortain en Orient. Pierre Jaminet : photographies et carnets de campagne (1914-1919) 

Ce livre, réalisé dans le cadre des commémorations du centenaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale, est consacré à un officier d'artillerie engagé successivement sur le front d'Alsace et dans les Balkans. Ses héritiers ont remis aux Archives départementales un riche fonds photographique réalisé pendant la Première Guerre mondiale, ainsi que les petits carnets noirs sur lesquels Pierre Jaminet consignait les événements auxquels il prenait part.
Né en 1887 au Luxembourg, Pierre Jaminet s'engage volontairement dans l'artillerie et se voit affecté dans le Territoire de Belfort au cours de l'été 1914. Débarqué à Salonique en 1915, il se bat en Macédoine, sur la frontière grecque, contre les Bulgares alliés des Allemands. A son retour en France, il épouse Anne-Marie Grisez et s'établit à Lachappelle-sous-Rougemont. Présent à Strasbourg en novembre 1918, on le retrouve durant l'entre-deux-guerres engagé dans la vie politique belfortaine, avant de le voir reprendre du service dans la Résistance après 1940.

 

  • La route et le rail du XVIIIe siècle à nos jours "Chemin faisant"

Après quelques polémiques avec les villes voisines de Mulhouse et Montbéliard à propos du choix du tracé des lignes, le chemin de fer fait son entrée à Belfort en 1858.

Deux lignes principales se croisent dans la région : la ligne Paris - Mulhouse et la ligne Dijon - Mulhouse.

Les industriels locaux veulent eux aussi obtenir une ligne pour desservir leurs usines entre Montbéliard et Delle en passant par Morvillars et Beaucourt. Ce tracé est réalisé en 1868.

La construction des voies et des gares est l'œuvre des compagnies ferroviaires qui ont leurs propres modèles, déclinés sans variantes notables à Grandvillars ou à Delle. La gare de Belfort s'avère rapidement trop petite, et elle fait l'objet d'une reconstruction totale dans les années 1930.

Le matériel roulant provient pour partie des ateliers de la Société alsacienne de construction mécanique, l'ancêtre du groupe Alstom, qui s'est installée dans la plaine du Mont à Belfort en 1879.

A partir de 1909, le département projette de se doter d'un chemin de fer d'intérêt local qui doit desservir les petites villes autour de Belfort : Châtenois-les-Forges, Etueffont, Rougemont-le-Château et Réchésy. La gare de départ se situait derrière le marché Fréry et les automoteurs électriques ont circulé de 1913 jusqu'à la veille de la seconde guerre mondiale.

Un autre projet ferroviaire d'envergure internationale, évoqué avant 1914, n'a lui pas vu le jour : le percement d'un tunnel sous le ballon d'Alsace.

 

  • Architectures Belfortaines de la Belle Epoque 1890 - 1914

La courte période qui s'étend de la fin du XIXe au début du XXe siècle fut une "Belle Epoque" pour la construction, l'aménagement urbain et le développement industriel du Territoire de Belfort. L'abondante documentation conservée aux Archives départementales et aux Archives municipales de Belfort permet de découvrir les choix architecturaux et urbanistiques de ce passé encore récent.